Le massage pour soulager et apaiser les migraines

décembre 17th, 2011 | Publié par Julie Tremblay dans À lire

Forme de céphalée, ou mal de tête, la migraine afflige 10% de la population. Il n’est pas toujours possible de guérir la migraine, qui est l’expression d’une détresse du système nerveux central, mais la massothérapie peut, au moins, apaiser la personne qui en est affligée et ainsi la soulager.

La migraine et ses conséquences

Chaque année, des milliers de journées de travail sont perdues à cause de la migraine. Les crises de migraine provoquent une inflammation anormale des vaisseaux sanguins des méninges. Cette inflammation est à l’origine de la douleur, une douleur qui varie en intensité d’une personne à l’autre et qui peut se manifester de diverses façons. Elle est généralement plus vive d’un côté que de l’autre, voire concentrée sur un seul côté. La crise peut durer de quelques heures à quelques jours. Elle est parfois accompagnée d’une aura, qui se caractérise par des phénomènes visuels tels des zigzags lumineux et une vision floue.

Il n’a y a pas de profils de personnalité qui prédisposent à la migraine. On estime cependant, que l’hérédité joue un rôle majeur dans 60% des cas. Par contre, des déclencheurs hormonaux, alimentaires ou médicamenteux peuvent être à l’origine d’une migraine. Il existe également des facteurs d’aggravation importants, tels l’anxiété, la dépression, les traumatismes physiques, le dysfonctionnement du cou et l’abus d’analgésiques.

La massothérapie et la migraine

Le sentiment d’impuissance qui habite les personnes souffrant de migraines les amène à emprunter toutes sortes d’avenues de solutions. Des traitements pharmacologiques sont parfois efficaces pendant un certain temps, mais il est notoire que la présence presque constance de médicaments dans l’organisme crée une accoutumance, de sorte que les doses absorbées se révèlent de moins en moins efficaces avec le temps.

Aucune approche ni technique ne peuvent prétendre être l’unique façon de traiter systématiquement et définitivement ces formes d’orages du système nerveux. Néanmoins, le massage du crâne, du visage, de la région cervicale, des épaules et du dos se révèle d’une efficacité surprenante contre la douleur, surtout pour les personnes souffrant de migraines aggravées par un dysfonctionnement à la hauteur du cou.

Avant de commencer la séance, le massothérapeute demandera à son client si le diagnostic de migraine a été établi par un médecin, depuis combien de temps il en souffre et s’il prend des médicaments. Il se renseignera également sur la fréquence et l’intensité des migraines. Toutes ces indications l’aideront à établir son plan de soins.

Le massothérapeute évitera habituellement la musique et réduira la lumière au strict minimum, deux facteurs aggravants de la migraine. Il pourra appliquer des compresses d’eau froide sur les tempes, le front et les yeux afin de favoriser une vasoconstriction des vaisseaux sanguins diminuant ainsi la douleur. De légères tractions de la tête peuvent aussi s’appliquer. Enfin, le massothérapeute pourra effectuer des effleurages et de légères manoeuvres cervicales, si le client les tolère.

Les bienfaits du massage

L’émergence d’une vision holiste de la santé laisse entrevoir pour l’avenir une meilleure compréhension de la maladie et la possibilité de découvrir des moyens encore méconnus pour favoriser la guérison. La massothérapie s’inscrit bien dans ce mouvement.

La personne migraineuse a, de toute évidence, plus de chances de retrouver une meilleure qualité de vie si elle demeure active et si elle cherche des solutions en collaboration avec son massothérapeute. Celui-ci peut intervenir, entre autres, dans la phase préliminaire, lorsque les symptômes commencent à se manifester, parce que le massage favorise le relâchement des tensions. Sollicité au cours du massage, le système nerveux central favorise la sécrétion des endorphines, qui ont un rôle à jouer dans la suppression de la douleur. Une intervention en début de crise augmente les chances de réussite; lorsque la migraine est bien installée, une atténuation de la douleur est possible, mais la crise devra faire son temps. Par ailleurs, la massothérapie est bénéfique dans la phase finale de la migraine, particulièrement chez les personnes qui éprouvent alors une période de fatigue ou de dépression.

 

Source : Fédération Québécoise des Massothérapeute agréés

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Both comments and pings are currently closed.